514 265-5295

marcelledemers@gmail.com

La naturopathie cette incomprise !

Je me soigne avec les produits de la nature depuis plus de 40 ans et je pratique la naturopathie professionnellement depuis 2004.

Je constate que cette belle approche est méconnue et jaimerais la démystifier à travers une série d’articles qui parleront :

 

des concepts de la naturopathie

 

de la définition générale de terrain

 

de la définition naturopathique de la toxémie

 

la différence entre un bilan de santé et un bilan de vitalité

 

 

 

LA PENSÉE NATUROPATHIQUE EST BASÉE SUR LES CONCEPTS SUIVANTS :

 

 1. L’humorisme ou la dynamique des fluides corporels qui sont :

 

 

Ces liquides dans lesquels baignent nos cellules, composent environ 70 % de notre organisme. Ils ont une grande influence sur notre état de santé. Ils transportent à travers tout notre corps, et ce, tout au long de notre vie, les nutriments apportés par les aliments que nous ingérons et loxygène issu de notre respiration. Il est par conséquent important que nous mangions des aliments sains et que notre système digestif soit en santé ainsi que notre système respiratoire.

 

Voici un petit aperçu de ce que ces liquides font dans une journée :

 

 

Si ces fluides sont intoxiqués, ou sil y a un changement dans leur biochimie, une transformation lente et malsaine débute. Cela commence par des déséquilibres fonctionnels (anomalie du fonctionnement d’un organe ou d’un tissu) qui peuvent à la longue engendrer des lésions organiques, donc lapparition de la maladie. Pierre-Valentin Marchessau disait « La lymphe, cest à la fois le fleuve nourricier et le tout-à-dégoût ».

 

Pour le praticien naturopathe, les déséquilibres de vitalité sont dus à une surcharge de nos humeurs.

 

2. Le vitalisme ou la force vitale : l’énergie qui régit la nature.

 

On parle de la force vitale dans plusieurs cultures. En Chine on la nomme Chi, en Inde on la baptise Prâna, la médecine tibétaine la désigne sous le nom de RLung (prononcer Loong). Cest la première notion de terrain en naturopathie.

 

Nous naissons tous avec une certaine somme de cette énergie en nous. Elle permet à l’organisme de s’autoguérir. C’est l’ensemble des forces de vie qui donnent la vitalité à nos cellules et à nos organes. Ces forces de vie, permettent à nos filtres (foie, reins, peau, poumons, intestins) de se débarrasser des surcharges accumulées dans nos humeurs.

 

                                 La vie aime la vie! Elle s’efforce donc de la protéger et de la conserver.

 

Par exemple :

 

quand nous nous faisons une ampoule ou une cloque, le corps réagit aussitôt en produisant un liquide clair (sérosité) qui va soulever lépiderme et protéger les tissus atteints;

 

la fièvre, lorsqu’elle n’est pas trop élevée, produit une réaction bénéfique en accélérant le fonctionnement des cellules et les réflexes de défense du corps;

 

face à un agresseur, notre corps et notre cerveau réagissent instantanément. En effet, lhypothalamus envoie un message à lhypophyse qui envoie à son tour un message aux surrénales qui activent ladrénaline, ce qui nous permet de fuir ou de nous défendre.

 

En somme, ceci démontre la capacité de lhomme à sadapter à différentes situations. Cette force vitale est autant physique (notre immunité, ADN), psychique (nos émotions, nos pensées) que philosophique (spiritualité). Elle organise, soutient et rétablit notre santé.

 

Si la force vitale d’une personne est faible, la première étape est de reconstituer ses réserves par une alimentation individualisée et adéquate, le repos et, si nécessaire, une supplémentation afin de la revitaliser.

 

 

3. Le causalisme ou la cause du déséquilibre

 

Tout déséquilibre ou symptôme a une origine et en naturopathie nous tentons de remonter à cette origine afin dagir sur celle-ci pour avoir un résultat profond et durable.

 

Exemple :

 

« Une dame vient consulter pour des problèmes dinsomnie et, selon son médecin, elle est en pré-ménopause. Nous savons, pour lavoir vécu, quà cette période de la vie, commence la valse des hormones. Si nous lui conseillons un produit pour le sommeil seulement, sans rééquilibrer le système hormonal, pensez-vous que cette dame va retrouver un cycle de sommeil régulier ? »

 

Comme l’écrit Dominick Léaud-Zachoval, dans son livre « La naturopathie au quotidien » :

 

« La naturopathie ne prétend pas agir directement sur la maladie et ses symptômes, mais sur les causes de celle-ci, en intervenant à titre préventif sur lhygiène de vie et l’alimentation pour maintenir l’état de bonne santé. Lorsque la maladie est installée, la naturopathie joue un rôle daccompagnement en soutien de la thérapeutique choisie par le patient. »

 

4. La vision globale.

 

Le naturopathe travaille en collaboration avec son client afin que celui-ci retrouve son propre équilibre. Il se transforme en « inspecteur Colombo ou Poirot » en enquêtant sur toutes les sphères de la vie de lindividu pour agir sur cette globalité. Si nécessaire, il réfère à dautres thérapeutes.

 

5. L’éducation

 

Le naturopathe prône la prévention des règles dhygiène de la santé : alimentation individualisée, élimination adéquate, exercices physiques, repos, loisirs et pensées positives.

 

6. La détoxification et la purification de l’organisme

 

Par des moyens naturels (alimentation, phytothérapie, oligo-éléments, réflexologie, etc.), le naturopathe va aider ses clients à éliminer de leur corps les toxines qui engendrent le ou les déséquilibres.

 

En conclusion, comme nous le répétait J.C. Rodet, un de mes professeurs pour qui j’ai beaucoup d’estime :

 

« La naturopathie est une hygiène de vie qui tend vers léquilibre, ce qui fait du naturopathe un éducateur de la santé. »

 

                                                                                 

                      

                                                                                          BIBLIOGRAPHIE

 

LES LIVRES

 

BRUN, Christian. Le grand livre de la Naturopathie.  Groupe Evrolles, 2011

DUPONT, Paul, Dr. Les vitamines source de vie. Collection santé et bien-être. Diffusion traditionnelle. 1994.

KIEFFER, Daniel. Naturopathie. Grancher, 2010.

JAY, Joëlle. La mise au point Jay. Votre clé santé. Santé Action, 2001.

LAMBOLEY, Dr. Denis. Bien respirer pour bien vivre. Guide pratique Marabout. 1998

LÉAUD-ZACHOVAL, Dominick. La naturopathie au quotidien, Éditions Médicis, 2001.

LE CREN, Frédéric. Les antioxydants. La révolution du XXIe siècle. Les éditions Québécor. 1999

MACIOCIA, Giovani. «Les principes fondamentaux de la médecine chinoise.» 2ième édition, 2008, Elsevier Masson.

RODET, Jean-Claude, Fondements de la naturopathie,

ROMBI, Max. Dr. Contrôlez votre acidité. Le régime acide/base. Les Éditions Alpen.2009

SELYE, Hans. Dr. Stress sans détresse. Les Éditions la Presse. 1974.

SELYE, Hans. Dr. Le stress de la vie. Les Éditions Lacombe Ltée. 1975

VASEY, Christopher. Manuel de détoxication. Santé et vitalité par lélimination des toxines. Éditions Jouvence. 2008.

 

 

SITES WEB

 

CAND. «La naturopathie aujourdhui». [Consultation 19 décembre 2015].

Disponible : http://www.cand.ca/index.php?50&L=1

ENCYCLOPÉDIE DE LAGORA Vitalisme. [Consultation 19 décembre 2015].

Disponible :http://agora.qc.ca/dossiers/Vitalisme

PASSEPORT SANTÉ. «Naturopathie». Pierre Lefrançois et Léon René de Cotret.  Mise à jour : mai 2009.

[Consultation 19 décembre 2015].

Disponible : http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=naturopathie_th

ENCYCLOPÉDIE LAROUSSE. «Naturopathie» [Consultation 20 décembre 2015]

Disponible : http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/naturopathie/14726

NATURO-HOLISTIQUE. «Naturopathie». Gérard Monsterleet, Cadre de Santé

[Consultation 20 décembre 2015].

Disponible :  http://naturo-holistique.com/02_infos_articles/articles_presentation.htm

 «nature path» soit «le chemin de la nature» John H. Scheel

 

 © Copyright 2013 Naturocoaching360, Marcelle Demers, n.d.  •  Conception site web : Philip Girard